l'inefficience à l'usage — inefficiency to use
2017
coton, peinture, tape à mesurer blanc, glacière, crayon blanc, clés vierges, souliers, gants, eau

L'inefficience à l'usage consiste en une première série sur le travail inefficient à des fins d'apprivoisement de l'espace et d'insertion du personnel. Par le détournement de certains codes liés au port de l’uniforme et des gestes y étant rattachés, des mises en scènes et des actions performatives prennent forme. À la suite de diverses manipulations réalisées sur le campus de Concordia, se déroule dans la rue une performance d'une durée de 15 minutes. Ainsi, une série de gestes orchestre la juxtaposition d’éléments menant à la création d’une vadrouille. Cet objet hybride sera ensuite employé à nettoyer un périmètre précis, ici délimité par un gallon à mesurer dépourvu de mesure.


performance — 15 min.


photos explorations : Gabriel Townsend Darriau
photos performance : Cléo Sjölander