inemuri 
居眠り

dormir
présent



to sleep
present



La série photographique inemuri - dormir présent dresse un portrait fictif et documentaire de certaines typologies présentes dans l’environnement urbain de Tokyo (Japon). Jouant à partir de motifs récurrents ciblés au sein de la ville, le corpus rend visibles diverses situations et interstices rencontrées dans l’espace public.

À Tokyo, un contexte où le travail est grandement valorisé, dormir dans les lieux publics se présente comme une réponse au surmenage généralisé. Cette pratique porte le nom d’inemuri 居眠り, qui signifie  « dormir alors que l’on est présent ». Elle se définit comme un état d’entre-deux, où la personne est mentalement « déconnectée » de sa réalité physique, mais a toujours la possibilité d’être impliquée dans son contexte. Le corps est ainsi physiquement présent, tandis que l’esprit lui, est temporairement « ailleurs ».





Le corpus photographique inemuri rassemble ici divers sujets : dormeurs, travailleurs, éléments textiles, bâtiments, objets divers. Cet amalgame rend compte d’une réalité suspendue qui fait écho à l’univers onirique dans lequel les dormeurs se trouvent. Les images jouent sur la condition d’entre-deux, conjuguant privé et public, réalité et rêve, activité et inactivité, intérieur et extérieur, confort et inconfort etc. Cette lecture fictive et à la fois documentaire de l’environnement de Tokyo mène à poser un regard poétique et réflexif sur l’impact de l’hyperproductivité et les frontières de l’intime au sein de la société japonaise.  
2017
série photo fiction/documentaire réalisée à Tokyo, Japon








Tout droits réservés © marion paquette, 2022