1:1 ou quand l'ailleurs devient l'ici — 1:1 or when elsewhere becomes here
2018
3,80 m x 3,05 m
sangle, fil





À l’intérieur des terres, un paysage dunaire. Il s’explique par le retrait de la mer Goldthwait, 14 000 ans auparavant. Ici, fluides solides se creusent par vagues sous la force invisible du vent. Un lieu sans son, étouffé, calme et cahotique, une zone zéro. Ce grand tapis de sable suspendu à travers la tundra vit l’impermanence comme vérité d’existence : le avant et le maintenant, l’ici et l’ailleurs.

Le projet propose d’y déposer des gestes à l’usage d’objets, de les faire entendre pour eux-mêmes dans l’espace silence.

La trame blanche, lieu pliable et objet foyer, « s’attache » aux dunes, tandis que se remplissent d’elles des sacs oreillers. Le plan à échelle 1:1 d’une chambre d’ailleurs venue jusqu’ici, expose sa porosité à être traversée par l’altérité, confronte ses droites à devenir courbes. Les oreillers font chemin d’excursion hors lit, repoussent les limites de leur matérialité imperméable et se laissent composer. Une série d’exercices s’éprouvent en de nouveaux rituels d’ancrage, actes périssables ici capturés par l’objet photographique.